Serpent dragon

Animaux & Dragons -

Le Serpent Dragon

de lecture - mots

Les serpents sont des êtres incroyables, leur squelette est constitué d'épines dorsales flexibles et de dizaines de paires de côtes. Leur peau est recouverte d'écailles et est généralement sèche au toucher. La plupart des serpents n'ont qu'un seul poumon qui est exceptionnellement long et qui s'étend dans le corps entier. Certains serpents ont une apparence et des caractéristiques très semblables à celle des dragons. Mais alors, les serpents sont-ils apparentés aux dragons ?

Serpent dragon

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur ces serpents qui ressemblent aux dragons. La spécificité première qui donne à ces serpents une allure de dragon, sont les écailles carénées. Différente des écailles lisses que l'on reconnaît en général, ces écailles carénées sont courbées et finissent par une crête à en devenir saillantes. L'Atheris est l'une de ces espèces de serpent à posséder ce genre d'écailles imitant celle des dragons. Mais commençons avec notre principale intéressée, le Serpent Dragon, dit Xenodermus Javanicus, et nommé "Dragonsnake" en anglais. 🐍

Avant d'attaquer, découvre nos kimono dragon dont celui ci-dessous au visuel de serpent mythologique. Ce sont des vêtements conçus dans un style à la Japonaise, légers, décontractés et élégants. 🐉

Collection kimono dragon

Le Xenodermus Javanicus

L'un des serpents les plus étrange du monde est le Xenodermus Javanicus, également appelé Xenoderme de Java, serpent javanais ou encore Serpent Dragon. Bien qu'il ne crache pas de feu, son anatomie est assez étrange pour évoquer des images de créatures mythiques tels que les dragons. Le premier serpent dragon a été décrit en 1836 par le zoologiste danois Johannes T. Reinhardt. Il le nomme Xenodermus, du grec "peau étrangère", en raison de ses écailles particulières, dont Reinhardt décrit trois types.

Xenodermus Javanicus

Le Xenodermus Javanicus est une couleuvre, aglyphe, de la famille des Xenodermatidae qui comprend actuellement 5 genres pour 17 espèces. Il est, quant à lui, monospécifique. Sa population s'étend de l'extrême sud du Myanmar, en Thaïlande jusqu'en Indonésie (Sumatra, Bornéo, Java). Sa petite taille (entre 60 et 70 cm) et sa discrétion en font un animal difficile à observer. En Thaïlande, les rares spécimens capturés l'ont été dans le sud, à la frontière avec la Malaisie. Il est présent à une altitude allant de 500 à 1300 m, avec une prédilection aux environs de 1100 m au-dessus du niveau de la mer. C'est sur l'île de Java qu'il est le plus présent.

Caractéristiques Physiques du Xenodermus Javanicus

La tête du serpent Xenodermus Javanicus est très distincte du reste de son corps. Elle est recouverte de petites écailles granuleuses à l'exception des nasales/internasales, qui sont larges et volumineuses. Ses yeux, de taille moyenne, ont une pupille verticale. Le corps est lui aussi recouvert d'écailles plus ou moins régulières. Trois rangées de grandes écailles protubérantes, ressemblant plus volontiers à une crête, courent le long de la colonne vertébrale ainsi que deux autres rangées placées de façon symétrique de part et d'autre de ces trois premières rangées. À l'encontre des petites écailles dorsales irrégulières, celles couvrant les flancs sont fines et régulières. La fonction exacte de la forme des écailles nasales ainsi que celles de la crête le long du corps ne sont pas encore connues.

Xenodermus Javanicus

La queue représente près d'un tiers de la longueur totale. La couleur générale de l'animal est gris taupe, les écailles ventrales sont blanches grisâtres bordées de gris taupe. Les femelles serpent dragon, plus grandes que les mâles, ont une queue plus courte. Elles ont entre 176 et 186 ventrales contre 171 à 177 pour les mâles, de même, elles n'ont que 133 à 150 sous-caudales contre 147 à 165 chez les mâles. Kopstein (1938) précise, qu'à Java, les femelles Xenodermus javanicus sont plus nombreuses que les mâles, le ratio serait d'environ 44% de mâles contre 56 % de femelles.

Habitat et Alimentation du Xenodermus Javanicus

Craintif, le Xenodermus Javanicus vit principalement, durant la journée, caché dans des terriers et des galeries creusés à quelques centimètres sous le sol meuble. Il est semi-fouisseur et semi-aquatique. C'est à la nuit tombée qu'il s'aventure à l'extérieur de sa cachette à la recherche de ses proies favorites, les grenouilles. C'est un animal qui affectionne la proximité des eaux calmes et peu profondes. On le trouve aussi bien en forêt que dans les champs inondés et notamment les rizières ou ses proies pullulent.

Le Serpent Dragon n'est pas un animal agressif. Quand il est saisi, il se contente de se raidir et semble figé. Une fois reposé au sol, il reste quelques instants immobile, pour s'assurer que tout danger est bien passé. Puis il disparaît lentement et silencieusement sous les feuilles mortes dans l'humus ou il trouve refuge dans l'eau. Ovipare, c'est à la saison des pluies, d'octobres à février, qu'ont lieu les accouplements et les pontes allant de 2 à 4 œufs. Ces derniers, de petite taille, mesurent 23 à 28 mm par 9 à 11 mm. Après 61 à 65 jours d'incubation, les nouveaux-nés, d'environ 20 centimètres, voient le jour. 🐍

Xenodermus Javanicus en Captivité

Dans son livre "The Snakes of Thailand and Their Husbandry" (1991), Merel J. Cox donne quelques conseils essentiels pour le maintien, dans de bonnes conditions, du Xenodermus javanicus en captivité. Le substrat doit être meuble et comporter de nombreuses cachettes, un large bassin peu profond sera à disposition, quelques cachettes devront aussi y être aménagées. Renseigne-toi bien, si tu souhaites adopter le Serpent Dragon.

Xenodermus Javanicus

Le terrarium sera chauffé au maximum à 28-30°. Pour une température optimisée, il faudrait pouvoir leur proposer 25-26° au plus froid et 30° au plus chaud. Seul un terrarium assez vaste permettra de lui offrir un tel gradiant thermique. Malgrè tout, le xénoderme reste très difficile à maintenir en captivité. Pour l'alimentation, M. J. Cox confirme sa prédilection pour les grenouilles, mais précise aussi que le Serpent Dragon pourrait éventuellement accepter quelques petits poissons.

Les Serpents aux Écailles de Dragon

Après le dénommé Serpent Dragon ci-dessus, élargissons notre champ d'analyse aux autres serpents qui ressemblent aux dragons. Il existe environ 3500 espèces différentes de serpents recensées dans le monde et ils sont présents partout sur le globe sauf en Antarctique.

Serpent dragon

Comme nous l'avons vu leurs anatomies sont très impressionnantes, leurs mâchoires flexibles leur permettent de manger des proies plus grosses que leur tête. Notamment l'Anaconda qui peut avaler et de digérer de grosses proies tel que les guépards et les caïmans. Cependant, ce qui nous intéresse dans cet article, c'est l'aspect physique des serpents. Serpent et Dragon, seraient-ils liés ? D'ailleurs, voici un autre reptile qu'on pourrait qualifier de Serpent Dragon, et qui nous rappel l'apparence de la créature mythique. 🐉

L'Atheris Hispida

L'Atheris Hispida possède des écailles à la forme épineuse, il ressemble aux dragons fictifs imaginé par l'homme. Son nom scientifique est Atheris, et il s'agit d'un genre de vipères venimeuses connues sous le nom de "Bush Viper" en anglais, vipère de brousse. On ne les trouve qu'en l'Afrique subsaharienne tropicale. Ces serpents vivent au Congo, en Ouganda. On les voit rarement à l'état sauvage, car ils habitent des régions éloignées des établissements humains. Pour la même raison, le nombre exact de vipères épineuses encore présentes dans la nature est inconnu.

Atheris Hispida

Pouvant atteindre une longueur d'environ 58 à 73 cm, ils ne sont pas les plus gros serpents du monde, et n'ont pas besoin de l'être pour faire des dégâts. Les Atheris Hispida sont des prédateurs, ils tendent des embuscades. Ils vivent dans les arbres et passent la plupart de leur temps dans les branches les plus hautes afin de repérer des proies insoupçonnées. Créatures nocturnes, ils savent facilement trouver leurs repas. Ils ont tendance à éviter les humains, et les humains n'entrent généralement pas dans leur habitat naturel. Pourquoi me demandes-tu ? Eh bien, ces serpents sont très venimeux, et en raison de leur rareté, il a été impossible de trouver ou de créer un antidote face à leur venin.

Atheris hispida

Habituellement, on trouve ce serpent aux allures de dragon dans une variété de couleurs qui ont une similarité avec la nature. Comme le vert, le vert olive, les couleurs bleuâtres ou un certain type de couleur brunâtre. Ce serpent apparaît généralement dans des nuances de vert, de brun, de rouge et de bleu, des variations de toutes les teintes étant observées chez certaines espèces. Rien qu'en regardant ces créatures, je pense immédiatement aux dragons, pas toi ? Ce sont vraiment des serpents étonnants, et même si tu n'aimes pas les serpents, admet que ce sont des êtres magnifiques et magiques. Espérons qu'ils resteront à l'écart des humains pendant encore quelques siècles. Un vrai Serpent Dragon.

Cet article sur le Serpent Dragon (Xenodermus Javanicus) touche à sa fin, il existe bien sûr d'autres reptiles s'apparentant au dragon comme le Monstre de Komodo. Avant de t'envoler vers d'autres horizons, fait un tour sur notre boutique dédiée aux dragons, tu y trouvera des objets intéressants comme notre collection de bagues ci-dessous.

Bagues dragon


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés